Les nominations

Le PLQ a pris le pouvoir en 2003. Neuf ans plus tard, un réseau de profiteurs est inscrusté dans l’État. Comment est-ce arrivé ? C’est grâce aux nominations du Conseil des ministres que le détournement de l’État a pu se faire, au profit des amis qui sont au service du régime.

C’était ça que ça voulait dire : LES DEUX MAINS SUR LE VOLANT.

Main mise sur la Justice
Main mise sur les Institutions
Main mise sur l’ÉTAT